Quelques principes fondamentaux à la danse2018-08-28T21:28:17+00:00

Description du projet

Quelques principes fondamentaux à la danse

  • Le mouvement

Partie visible du message transmis par le danseur. L’outil de travail du danseur est son propre corps. Il doit donc le préparer, le connaître, y porter attention. Ne peut pas faire n’importe quoi avec lui, doit connaître ses possibilités et ses limites. L’intervenant propose aux enfants des exercices d’échauffements, de placement du corps, d’alignement des trois volumes, de recherche d’axe et de centre. Il travaille aussi : latéralisation et coordination – souplesse – amplitude des mouvements.

  • L’intention (dans le mouvement)

Ce qui est vu est le reflet de ce qui est vécu par le danseur. Plusieurs facteurs interviennent dans la dimension du geste : Energie (endurance, vitalité) – volonté et exigence – concentration et motivation.

  • L’espace

– Espace lointain : lié aux déplacements dans un lieu prédéfini.
– Espace proche : espace qui entoure le danseur sans déplacement.
– Espace intérieur : c’est la respiration, la vie intérieur du mouvement qui se projette vers l’extérieur. Cet espace rejoint l’intention du mouvement.

  • La musique

Interne ou externe, elle donne corps au mouvement. Elle donne :
tempo et durée – mélodie et pulsation – rythmes différents (rapides, lents, arrêts, silences, accents, saccades, liaisons…) Elle peut être une bande son, des percussions. Le danseur s’exprime avec ou contre elle. Elle peut être un souffle, une respiration. C’est la musicalité intérieure.

  • La relation

L’enfant danse avec l’autre, pour l’autre, sans l’autre. Il danse seul, à plusieurs ou en même temps que d’autres sur un même support musical. Il est en relation avec un partenaire dans un même espace de danse et avec des actions communes : se toucher, s’appuyer, se porter, se regarder, communiquer, se guider, se montrer, se respecter, avoir confiance.

RETOUR
X